Définition du dropshipping



Définition du dropshipping



En français, le terme dropshipping veut dire « livraison directe ». Il s'agit d'une forme de cybercommerce à 3 parties : le e-commerçant, l'acquéreur et le fournisseur. Ce système se divise en deux classes :
- Le commerçant fixe une commande limitée au grossiste. S'il y a surstocks, le distributeur en endurera les frais.
- Le magasin virtuel n'a droit qu'à une certaine quantité d'articles établie par le grossiste. Les frais de surstocks seront dans ce cas assumés par le grossiste.
Voici la manière dont se passera la vente : un acheteur effectue sa commande sur la boutique virtuelle, qui se charge de la transmettre au grossiste. C'est ce dernier qui remettra le paquet à l'acheteur.





L'on a enregistré une nette progression du nombre de dropshippers en France ces dernières années, vu ce procédé est de plus en plus célèbre en Europe. Il implique aussi bien les revendeurs universels que les petits revendeurs voulant agrandir la gamme de leurs produits ou ceux qui souhaitent opérer seulement à des dates qui n'ont lieu que régulièrement comme Noël.
L’emballage tout comme la remise des articles achetés en ligne sur sa plateforme ne seront pas à la charge plus d'infos du dropshipper français. Étant donné qu’il n’y aura pas de stockage, il n'y aura aucun risque de proposer des produits démodés.



Quels avantages pour le fournisseur ?



Ce concept de vente en ligne permet au fournisseur dropshipping français de consolider le partenariat avec les marchands. En effectuant ce rapprochement, il fera connaître sa signature. Ses articles étant présentés sur un bon nombre de magasins virtuels, le référencement de sa plateforme sera optimisé. L'automatisation des flux lui procure divers avantages.
Il est bon de noter que les grossistes dropshipping français ont la liberté de présenter des produits dans leur magasin physique comme échantillon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *